Suivant les pas de son père, Hervé Kouyoudjian navigue chaque jour entre le bureau et l'atelier où il aime créer des modèles alliant confort et originalité. Pour ses clientes, il a d'ailleurs conçu un système de chausse exclusif ...

Interview de Hervé Kouyoudjian parue dans le Mag' Ville Voiron, mai-juin 2010


Au confort des dames

En plus d’un demi-siècle d’existence, l’entreprise a bien évolué
Hervé Kouyoudjian : Elle a été créée par mon père en 1957. A l’origine, il fabriquait des bottes et des ballerines. Puis il s’est orienté vers les après-ski. Mais dans les années 90, cette activité s’est amoindrie, la société a donc changé de cap pour se tourner vers les chaussures d’été, c'est-à-dire ouvertes.

Vous en avez repris les rênes en 2006. Sans changer de philosophie ?
H.K. Nous tenons à la qualité et à notre savoir-faire : les chaussures sont entièrement fabriquées sur place, contrairement à la plupart des marques françaises qui ont délocalisé les étapes les plus délicates que sont la coupe et le piquage ; Nous tenons aussi à travailler des cuirs originaux tant dans leurs couleurs que dans leurs aspects.

Avec un maître-mot : le confort
H.K.
C’est notre cheval de bataille. Nous avons d’ailleurs mis au point un système exclusif (lié au soutient du pied pendant la marche) qui offre à nos clientes une grande aisance.

Chaussures Lady, ce n’est pas que de la chaussure pour dames
H.K.
Nous touchons à d’autres domaines comme le médical, puisque nous fabriquons des chaussures post-opératoires. Actuellement nous travaillons aussi sur une gamme de baskets destinée au marché américain, de la basket haut de gamme « made in France ».

D’autres projets ?
H.K.
Nous souhaitons élargir la collection en créant de nouveaux modèles. Nous travaillons sur un nouveau principe de confort destiné aux femmes actives, plus jeunes.

Où peut-on trouver vos modèles ?
H.K.
Dans 200 points de vente en France, nous sommes également distribués en Suisse et nous venons de créer un site internet dédié à la vente directe. Sans oublier le magasin d’usine que mon épouse a relancé il y a trois ans. Nous y présentons une trentaine de modèles disponibles dans 120 coloris.


Téléchargez l'article de presse (pdf, 575 Ko)
[25/05/2010]

 

Ajoutez votre commentaire

Saisissez votre commentaire, puis validez.
A noter : une fois validé, vous ne pourrez plus modifier votre commentaire.