Manufacture : c’est un îlot de résistance dans la filière de la chaussure. Le fabricant de nu-pieds défie le temps sans rester les deux pieds dans le même sabot !


Le confort été comme hiver

« Nous étions au départ fabricant d’après-ski. Mais dans les années 80-90, les hivers sont devenus plus doux. Nous avons décidé de changer d’orientation et de nous lancer dans la chaussure d’été : la fabrication de nu-pieds uniquement ,  raconte Hervé Kouyoudjian, qui a repris la fabrique en 2005, à la suite de son père qui l’avait créée à Grenoble en 1957. La petite entreprise chausse une clientèle féminine d’âge mûr, bien que ses produits, qui ont forgé leur réputation sur leur qualité, intéressent toutes celles qui recherchent le confort. Les chaussures Lady sont distribuées par des détaillants, « de moins en moins nombreux ». Métier constitué à 90% de main-d’œuvre, le fabricant se trouve inévitablement confronté à l’érosion de ses marges.

Une collection de baskets

« Nous sommes toujours présents car nous avons diversifié l’entreprise. Nous avons notre propre production avec marque et nous travaillons également depuis sept ans pour un groupe pharmaceutique pour lequel nous avons mis au point une chaussure. » Chez Lady tout est possible ! Ne lui a-t-on pas commandé des tongs en forme de ballon de rugby, 120 paires de babouches pour un seul et même émir, mais aussi une collection de baskets ? Ces expériences permettent au fabricant de travailler aujourd’hui avec deux partenaires, sur le prototypage d’une basket « made in France ». L’entreprise tire aussi sa pérennité de son temps de réactivité très court. « Il ne se déroule pas plus de 48 heures de la livraison à la commande. Ce qui implique de disposer d’un stock important. » Depuis deux ans, la vente en ligne permet également de combler la fermeture des détaillants. « Nous avions ainsi perdu tout un secteur en Haute-Savoie. Mais grâce à une campagne publicitaire pour le site, nous avons pu retrouver nos clientes », relate le fabricant.
Décidé à renouer avec l’hiver, il présentera en 2013 une ligne de chaussures confort pour la femme. Modèles déposés, les chaussures Lady sont entièrement réalisées en cuir, et prévues pour durer bien au-delà d’une saison ! Le fabricant s’amuse encore à créer des sabots en peaux de vaches et intérieur mouton. Toujours à l’écoute du marché et de ses clientes, les chaussures Lady se déclinent également sur-mesure. Les modèles et leurs coloris évoluent aussi, tout en prenant soin de rester fidèles au modèle de base tant apprécié de la clientèle.

Fort d’une production de 11.000 paires par an, Hervé Kouyoudjian prouve que le Made in France demeure possible. Son activité est aussi portée par un magasin d’usine ouvert à Charnècles il y a cinq ans et que tient son épouse Barbara. Véritable relais de la production, cette boutique couvre environ 10% de son chiffre d’affaires. « Si nous sommes toujours là depuis plus de 50 ans, c’est que nous véhiculons une bonne image. Nous ne faisons pas n’importe quoi. Le personnel est formé en interne et nous doublons les postes lorsque les ouvrières partent à la retraite », conclut Hervé Kouyoudjian.

 

Source : le Journal des Entreprises – Octobre 2012


Téléchargez l'article (pdf, 520 Ko)
[08/10/2012]

 

Ajoutez votre commentaire

Saisissez votre commentaire, puis validez.
A noter : une fois validé, vous ne pourrez plus modifier votre commentaire.